Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 17:35

 

Depuis quelques semaines, la thèse de Bernard Molla, "Charles Bordes, pionnier du renouveau musical français entre 1890 et 1909", soutenue à l'Université de Lyon 2 en novembre 1985, est téléchargeable sur le site internet des Journées Charles Bordes. Ce site figure parmi nos liens, à droite de la page de lecture, depuis l'ouverture de ce blog en février 2011. Comme on peut le voir, c'est l'exemplaire de la Bibliothèque Municipale de Vouvray qui est utilisé. La BMV l'a prêté au Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance (CESR) pour numérisation.

Ce billet contiendra principalement des éléments techniques.

Le téléchargement des trois tomes de la thèse est long. L'ordinateur que nous utilisons n'est peut-être pas le plus rapide, mais il n'est pas le plus lent non plus ; il faut compter environ vingt minutes. Il y a 869 pages en tout. La consultation en est difficile : il faut savoir où l'on va. Les pages se répartissent ainsi :

Tome 1, 278 pages, soit 15 Mo  ;

Tome 2, 271 pages, de 279 à 549, soit 13,7 Mo ;

Tome 3, 320 pages, soit 22,3 Mo.

A la fin du Tome 2, de la page 524 à la page 542, on trouvera un très utile index des noms propres cités. A la suite, de la page 543 à la page 549, on consultera l'indispensable table des matières. Il est ainsi possible de se rendre aux pages indiquées.

Dans le blog, nous faisons souvent référence à la thèse de Bernard Molla. A l'avenir, nous veillerons à la plus grande précision et en particulier nous indiquerons le tome concerné.

Les lecteurs intéressés trouveront un tableau très clair (Tome 1, pp. 180-219) sur les voyages de propagande de Charles Bordes. Il se termine (p. 219) par une carte de France qui recense les lieux visités par Charles Bordes : c'est impressionnant.

La présence de Charles Bordes à Montpellier est analysée dans le Tome 1, pp. 223-278.

L'importance du grégorien est analysée dans le Tome 2, pp. 280-327.

L'influence de la musique basque et l'inspiration basque sont étudiées Tome 2, pp. 353-422 ; en particulier l'opéra inachevé Les Trois Vagues est analysé en détail pp. 402-422.

Une annexe importante de la thèse est constituée par le Tome 3 où Bernard Molla donne à lire la correspondance de Charles Bordes. Le travail de déchiffrage et de transcription sur les lettres examinées est considérable. On mesure la forte dimension humaine de cette correspondance ; nous sommes témoins de l'activité débordante du pater : la musique est toute sa vie. On lira avec indulgence les poèmes qu'il écrivait à l'âge de 18 ans (Tome 3, pp. 46-49) et qu'il envoyait à son ami Julien Chappée. Ce volume est un outil de travail très utile. On pourra se reporter aux tableaux très clairs qui récapitulent l'essentiel des lettres, ainsi qu'aux index des noms cités :

pp. 160-185, BN ;

pp. 270-284, Solesmes ;

pp. 300-303, Maurice Emmanuel ;

pp. 316-319, Archives de Montpellier.

Nous n'avons rien dit, ce n'était pas notre but, de la musique populaire, ni de la "musique française", ni des mélodies. La table des matières, à la fin du Tome 2, nous guidera.

Pour terminer, nous voudrions donner une image trouvée Tome 2, p. 471. Sur une feuille de l'Exposition Universelle de 1900, Charles Bordes a recopié la mélodie écrite en 1886 sur un des poèmes les plus célèbres de Verlaine.

Chanson-d-automne--ms.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

Chantal Fouché-Husson 02/12/2018 10:00

La lecture de ces pages est passionnante
merci de répondre à ma demande concernant Léon Husson 1851-1905, qui fut administrateur intérimaire de la Schola Cantorum en 1901

Chantal Fouché-Husson 02/12/2018 09:57

Je découvre avec émerveillement le blog Charles Bordes, Bernard Molla mais il est si riche que mes 85 ans s'y perdent.
Pouvez vous me dire si vous avez trouvé dans toutes ces archives mention de mon aïeul, Léon Husson, 1851-1905, compositeur, propriétaire de l'ancienne abbaye de Preuilly, S&M, et qui fut en 1901 administrateur intérimaire de la Schola Cantorum ?
Je vous remercie